Georges Pothier

Georges Pothier

L'économie dans tous ses états

Voir sa page

Nouvelles

De l'assurance-emploi à l'assurance-désarroi ?

Le 27 février 2013 à 18h47 | Georges Pothier

La réforme de l'assurance-emploi continue de faire couler beaucoup d'encre. Des milliers de citoyens ont exprimé leur mécontentement en fin de semaine dernière dans de multiples manifestations un peu partout au Québec. Mais rien n'indique qu'elles auront réussi à ébranler la détermination du gouvernement Harper, majoritaire à Ottawa. Une détermination aussi idéologique qu'économique.

En théorie, il n'y a aucun mal à vouloir rapprocher les chômeurs des emplois disponibles, fussent-ils à des dizaines de kilomètres de leurs foyers. Mais en pratique, comme le prétendent les opposants à la réforme, est-ce qu'on ne risque pas de déstabiliser des économies régionales déjà fragiles en poussant de nombreux travailleurs à déménager vers les grands centres ou d'autres provinces?

Et ces travailleurs n'ont-ils pas payé (avec leurs employeurs) cette "assurance" qui ne les protège plus ou beaucoup moins? À ce compte-là, Ottawa va-t-il revoir à la baisse les taux de prestations de ceux qui financent le régime? Personne n'a évoqué cette possibilité, évidemment.

Alors, qui a raison dans cette histoire: Stephen Harper ou les chômeurs?

Commentaires :